Camille Février

Camille Février— Biographie

À 22 ans, Camille est la benjamine du collectif. C’est au lycée Paul Valéry, à Sète, qu’elle fait ses premiers pas sur scène. Elle y étudie le Théâtre Forum, à mi-chemin entre l’écrit et l’improvisation. À la suite d’une année en fac de Psychologie doublée de cours de théâtre au Conservatoire de Sète, Camille quitte sa région natale en 2012 pour rejoindre Paris et y intégrer le Cours Florent. Elle joue notamment Milena dans C’est l’anniversaire de Michelle mais elle a disparu de Philippe Minyana lors d’un Travail de fin de 2ème cycle sous la mise en scène de Sophie Lagier. Elle quitte finalement le cours en 2014 pour rejoindre Les Ateliers du Sudden. Là-bas elle évolue sous la direction de Mariapia Bracchi, Philippe Rondest, Jeoffrey Bourdenet. C’est en novembre 2014 qu’elle intègre le collectif La Formule. À la fin de l'année 2015, Camille prend la décision de se lancer pleinement dans la vie professionnelle.  

— Projet(s) sous sa direction

Camille est surfeuse pro et s'éclate sur les réseaux sociaux. Quoi !? Vous n'avez pas encore vu notre page facebook ??

Vous souhaitez contacter Camille ?

C'est vrai qu'elle a l'air rigolote.

icone-fbicone-mail2

— Ses rendez-vous

Camille se consacre au sein de La Formule à un projet individuel :

Culture - Les Chronilles Publication les 7 et 21 de chaque mois


Camille vous a plu ?

Rencontrez donc Elia ! Vous allez adorer Atahana. Ou bien laissez-moi vous présenter Tatyana. Laissez-vous séduire par Florian... Mais vous ne connaissez pas Clément ? Et il y a aussi Flore !

Tatyana Razafindrakoto Clément Goyard Atahana An'Bert Elia Cohen Flore Gandiol Florian Diday
 

Comédienne

Auteure

La Formule selon elle, c'est :

« Beaucoup d'amitié, de l'énergie, du positivisme, du respect, de l'ambition, de la solidarité, un incessant questionnement, une union pour l'art, les arts.»

Ça, c'est vraiment Camille

Aptitudes spéciales pour :
  • Surfer : Oui, oui... Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn
  • Employer des termes Sétois comme "peuchère", "enfreiné(e) et "maï".
  • Attacher ses cheveux sans rien d'autre que ses dix doigts.
  • Le grand écart latéral gauche.
  • Comprendre des mots comme "pinzutu", "basgi" et "a Salute" en Corse.
  • Faire un nœud de chaise. Et naviguer sur un catamaran.
  • Les discours prolixes.

Sa citation préférée

« Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort. »

— Friedrich Nietzsche