Le poème d’Atahana #9

Et souffle les bougies

L’aube de sa vie souffle aujourd’hui ses 90 bougies
Mathildica a vu le jour un 7 novembre
L’hiver s’installait alors doucement, avec envie.
Les esprits -déjà aux flocons- s’agitaient à la venue de décembre.

Ses parents pourtant ne connaissaient que peu la fête de Noël.
Un détail pour une famille si belle.
Mais hélas…cela signifiait davantage.
Elle était née juive…cela lui demanderait beaucoup de courage.

Mathilde ou Chance en hébreu
N’était pas destiné à un avenir des plus heureux
Son enfance fut pétillante, accompagnée de sa soeur et de son frère.
Mais l’adolescence avait décidé de ne plus écouter ses prières.

A 13 ans ses premières larmes coulèrent.
Sa mère était morte.
A 17 ans les choses encore changèrent.
Sa joie de vivre fut éteinte.

L’âme perdue à jamais en Allemagne près de sa soeur,
Elle revint cependant faire illusion.
Un nouveau-né lui offrit un peu de fraîcheur.
Elle se laissa emporter, emporter par la vie et son infernal tourbillon.

4 enfants, 5 petits-enfants, 4 arrières-petites-filles
Qui vinrent égayer les souvenirs noirs.
Aujourd’hui 7 novembre 2015, Mathilde a 90 ans et nous sommes là, nous sa famille.
Elle nous a appris beaucoup mais surtout … nous a donné l’espoir.

Que souffle les bougies

Que souffle la vie